Uk flag French flag

Yoga La Source

Yoga et Stress

par Fredric Bender

Comment se fait-il que certains relèvent un défi et font preuve de grâce sous la pression tandis que d'autres se flétrissent au moindre obstacle?

Notre mécanisme de combat ou de fuite est une réponse naturelle au stress perçu. Nos perceptions déclenchent notre mental pour décider si un événement est un danger. Si tel est le cas, la branche sympathique de notre système nerveux autonome se met en marche et libère des hormones - adrénaline, noradrénaline et glucocorticoïdes tels que le cortisol - pour réagir. Le mécanisme de combat ou de fuite nous rend mentalement et physiquement alertes et réactifs à un stress à court terme, mais le stress chronique où les hormones du stress restent constamment en circulation nous fait perdre l'équilibre homéostatique et contribue à de graves problèmes de santé, notamment les crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux, prise/perte de poids, diabète, ulcères gastriques, syndrome inflammatoire de l'intestin, dysfonction sexuelle, privation de sommeil, perte de mémoire, dépression et maladie auto-immune.

En raison de la génétique, de l'épigénétique, du développement prénatal et postnatal, du développement de la petite enfance et des traumatismes, notre mécanisme de combat ou de fuite se déclenche à des rythmes, des intensités et des durées différents. Nos propres exigences et ceux de la famille, du travail et de la société peuvent entraîner un stress incessant.

Le yoga est un merveilleux chemin spirituel qui permet au pratiquant de se sentir inspiré, mentalement clair et heureux. On se sent connecté et en harmonie avec l'environnement, donc les perceptions sont moins susceptibles de déclencher une réaction de stress. Il existe un sentiment de résilience lorsque l'on répond à des circonstances difficiles à partir d'un état créatif et intuitif plutôt que d'un état réactif et défensif.

Le yoga fournit un moyen efficace de réinitialiser le mécanisme de combat ou de fuite là où la branche parasympathique du système nerveux autonome contrebalance la branche sympathique et restaure tous les processus corporels à un état d'équilibre.

Le stress peut créer des nœuds (granthis) affectant notre vitalité, nos émotions et nos pensées, nous laissant fragmentés. Le yoga a des outils pour atténuer le stress dans chacun de ces domaines humains, pour desserrer ces nœuds pour que l'énergie circule et de se sentir entier.

Pour la vitalité, il existe des postures physiques appelées asanas et des exercices de respiration appelés pranayama. Les postures augmentent l'amplitude des mouvements grâce aux étirements et renforcent la stabilité des articulations grâce à la fortification. L'effet des deux est de réduire le stress au niveau musculo-squelettique, mais les postures de yoga ont également un effet sur les glandes endocrines responsables de la production hormonale qui amène à l'homéostasie - équilibre sur une base biologique - et sur la neurotransmission du système nerveux qui peut réellement influencer le degré de notre ressenti de la douleur.

Les postures de yoga stimulent les sensations qui sont conduites par les neurones sensoriels vers le cerveau. Les sensations se produisent dans le moment présent, donc notre conscience est attirée par une expérience sensorielle intérieure et notre mental devient plus concentré sur cette expérience présente plutôt que de s'attarder sur des événements passés non résolus qui entretiennent une réponse au stress. Les postures rééquilibrent le système énergétique du praticien apportant une sensation de bien-être. Par la suite, les techniques de respiration augmentent la sensibilité et approfondissent le sentiment de calme et de centrage. On est moins susceptible d'être émotionnellement excentré par des circonstances extérieures.

Le système respiratoire est le seul système qui fonctionne à la fois sous contrôle volontaire et involontaire. Les états d'inquiétude, d'anxiété, de dépression, de peur et de colère produisent un schéma respiratoire involontaire qui va à l'encontre de notre respiration naturelle. En intervenant volontairement et en respirant d'une manière spécifique selon le yoga, on peut inverser ces états, revenir à son état naturel et percevoir la réalité plus simplement et plus clairement.

La méditation est une autre pratique pour se détacher d'une situation afin d'avoir une vision plus globale et objective. Il utilise une concentration soutenue dans un état détendu pour examiner en profondeur une situation où des solutions créatives peuvent survenir plus spontanément. Des études scientifiques sur des moines tibétains qui ont passé plus de 20 ans à méditer ont montré que certaines structures du cerveau se développent différemment. Le cingulaire angulaire est généralement bien développé chez les moines tibétains. C'est une structure du cortex préfrontal qui est considérée comme l'interface entre la fonction exécutive et le système limbique, le cerveau “émotionnel”. Il sert à contrôler nos impulsions, nous évitant ainsi de poursuivre des impulsions que notre fonction exécutive reconnaît comme nous mettant en danger.

Chez Yoga La Source, nous reconnaissons que beaucoup considèrent simplement le yoga comme un moyen léger, agréable et sûr de faire de l'exercice, et c'est parfaitement correct, mais nous nous sentons également responsables de préserver ses racines anciennes en l'enseignant d'une manière qui apporte l'un dans une relation plus profonde avec le moment présent où l'on ressent non seulement une légère jouissance mais aussi un accomplissement.Tandis que nous instruisons les élèves sur les pratiques requises, nous, les enseignants de La Source, sommes très attentifs au degré de concentration et au niveau de relaxation des élèves et modulons donc l'enseignement pour trouver le sweet spot qui permet aux élèves de faire l'expérience d'un état divin, libre de soucis mondains et plein d'une vitalité et d'une énergie renouvelées!

Chez Yoga La Source, nous reconnaissons que de nombreux élèves considèrent simplement le yoga comme un moyen léger, agréable et sûr de faire de l'exercice. Nous enseignons d'une manière qui apporte non seulement un plaisir léger aux élèves, mais aussi un épanouissement en les amenant dans une relation plus profonde avec le moment présent. Tandis que nous instruisons les élèves sur les pratiques requises, nous, les enseignants de La Source, sommes très attentifs au degré de concentration et au niveau de relaxation des élèves et modulons donc l'enseignement pour trouver l’endroit idéal qui permet aux élèves de faire l'expérience d'un état divin, libre de soucis mondains et plein de vitalité et d'énergie renouvelées!

Bibliographie

1 Sapolsky, Robert. Why Zebras Don't Get Ulcers. New York, N.Y.: St. Martin's Press, 2004.