Uk flag French flag

Yoga La Source

Une pratique yoguique

En pratiquant les asanas, toutes les cellules du corps sans aucune exception seront emplies de vie. Gardez pour cela votre corps actif, des orteils jusqu'aux bouts des doigts. Actif veut dire tonique. La légèreté, la fluidité et la circulation sont là au moment d’étirer, de tourner, de comprimer, d’élever.

L’action totale devient "Union, Yoga!"

Les postures d’équilibre

1) Utthita Hasta Padangusthasana

Utthita Hasta Padangusthasana

Les deux genoux sont étirés tout en restant souples, une surextension des genoux donne un blocage d’énergie et affaiblit la position.

Il est plus important dans cette posture d’étirer le ventre et la colonne vertébrale, de garder le tronc ferme et droit, que de monter la jambe très haut. Après avoir acquis force, souplesse et détente, la posture pourra aussi se faire en rotation.

2) Virabadrasana III

Virabadrasana 3

C’est une posture difficile mais très efficace pour trouver l’harmonie, l’équilibre, l’aplomb et la force. Cet asana nous aide à nous tenir solidement sur la plante du pied, elle maintient les muscles de l’estomac et du ventre tonique et donne de l’agilité au corps et à l’esprit.

Le tronc sera étiré et parallèle au sol. Le genou de la jambe d’appui étiré et souple. Allongez l’arrière de la cuisse relevée et étirez les bras.

3) Ubhaya Padangusthasana

Ubhaya Padangusthasana

Il est intéressant d’être d’abord allonger sur le dos, les pieds au sol derrière la tête, les mains aux orteils, puis de rouler vers l’avant tout en gardant les jambes allongées et les doigts aux orteils et ainsi entrer dans la posture d’une façon dynamique.

4) Bakasana

Bakasana

Travail intéressant au niveau des organes abdominaux, des poignets et des bras. Au niveau énergétique, les deux premiers chakras sont fortement stimulés et équilibrés, d’où une sensation de confiance et de sécurité.

Etirement de la partie antérieure du corps

1) Purvottanasana

Purvottanasana

Cette posture améliore le jeu des articulations des épaules et ouvre la cage thoracique.

2) Urdhva Dhanurasana

Urdhva Dhanurasana

Ceci est une posture avancée, très bénéfique à l’ouverture des épaules, à l’étirement de la partie antérieure du corps et à la tonification de la colonne. Elle garde le corps alerte et souple et le dos plein de force et de vie.

Séquence de postures inversées

1a) Shalamba Sarvangasana

Shalamba Sarvangasana

Iyengar dans Lumière Sur Le Yoga décrit ainsi les effets de cette posture:

Sarvangasana procure un effet direct sur la thyroïde et les parathyroïdes qui bénéficient d’une meilleure irrigation gràce au blocage du menton. De par la position inversée, la circulation veineuse se fait sans effort. Les maux de gorge, les bronchites, l’asthme, les palpitations, l’essoufflement se trouvent soulagés. Les nerfs sont apaisés et les maux de tête, même chroniques, disparaissent. Les rhumes et autres perturbations nasales seront supprimées avec une pratique régulière.

Les mouvements intestinaux sont favorisés, la constipation disparaît. L’organisme est ainsi débarrassé des toxines et on se sent plein d’énergie. A pratiquer aussi en cas de troubles urinaires et menstruels, de déplacement de l’utérus (merveilleux après l’accouchement), d’hémorroïdes et de hernie.

ATTENTION: Les personnes souffrant d’hypertension artérielle ne doivent pratiquer Sarvangasana qu’après avoir fait Halasana pendant au moins trois minutes.

1b) Viparita Karani Mudra

Viparita Karani Mudra

Ici, au lieu de faire Shalamba Sarvangasana qui peut poser un problème pour les personnes souffrant de la nuque, je suggère Viparita Karani Mudra (Equilibrez-vous à partir du bassin qui doit être correctement soutenu par vos mains.)

2) Halasana

Halasana

C’est la continuation de Sarvangasana. Cet asana apporte un soulagement à ceux qui souffrent de raideur des épaules et des coudes, de lumbago et d’arthrite du dos. L’aérophagie est réduite et on se sent immédiatement allégé. Halasana prépare à Paschimottanasana grâce à l’amélioration de la mobilité du dos.

3) Karnapidasana

Karnapidasana

Karna signifie l’oreille, Pida signifie pression. Avec les genoux on exerce une pression contre les oreilles. Ceci permet un plus grand étirement vertébrale.

4) Matsyasana

Matsyasana

Souvent cette posture est préconisée comme contreposture à Sarvangasana par l’action contraire au niveau de la thyroïde. Ne pas la faire s’il y a tendance à la nervosité.

Sortez de la posture et rouler la tête lentement vers la gauche et la droite pour bien détendre les muscles de la nuque.

Une séance

Commencez par Surya namaskar - Salutation au soleil. 10 fois

Puis les postures debout comme Hasta Padangusthasana, Trikonasana, Parsvakonasana, Prasariti Paddotasana, Virabadrasana I, Virabadrasana II.

Continuez avec les équilibres: Utthita Hastapadangusthasana , Virabadrasana III, Ubaya Padangusthasana, Bakasana. (Si vous êtes avancé, poursuivez votre pratique avec Sirsasana sur les mains et la tête avec ses variantes). Reposez pendant quelques respirations dans la position foetale.

Allongez-vous sur le dos pour Salamba Sarvangasana, 25 respirations.

Terminez la séance avec Savasana (posture de détente) pendant minimum 5 minutes. Allongez-vous confortablement sur le dos avec les bras et les jambes légèrement écartés, les paumes des mains dirig ées vers le haut.

Bibliographie

  • Lumière Sur Le Yoga: BKS. Iyengar
  • Yoga: A Gem For Women: Geetha Iyengar
  • Power Yoga: Beryl Bender-Birch
  • Yoga, The Iyengar Way: Silva, Mira et Shyam Mehta
  • Le Yoga, Guide Complet Progressif: Centre Sivananda
  • The Heart of Yoga: T.K.V. Desikachar